LEAD 2-Destitution-Jour crucial pour Rousseff avec le vote des députés

dimanche 17 avril 2016 18h57
 

* Vote prévu à partir de 14h00 (17h00 GMT)

* Les partisans de la destitution doivent réunir deux tiers des voix, soit 342 voix

* Le parti présidentiel dit avoir espoir de mettre la procédure en échec (Actualisé avec dernières estimations du Parti des travailleurs)

par Anthony Boadle et Marcela Ayres

BRASILIA, 17 avril (Reuters) - Les députés brésiliens se sont réunis dimanche pour procéder à un vote susceptible de déboucher sur une destitution de la présidente Dilma Rousseff, accusée d'avoir truqué les comptes publics pour favoriser sa réélection en 2014, un scrutin qui pourrait mettre fin à 13 de pouvoir du Parti des travailleurs.

Cette crise politique, qui divise le Brésil depuis des mois sur fond de soupçons de corruption, s'est peu à peu muée en un conflit ouvert entre la présidente et son vice-président, le centriste Michel Temer, membre du Parti du mouvement démocratique brésilien (PMDB), qui lui succéderait si elle était destituée.

Dilma Rousseff s'est lancée samedi dans des tractations de la dernière chance avec les députés de son camp, pour tenter de s'assurer leur soutien à la veille du vote. La présidente a rencontré une partie des députés appelés à se prononcer ce dimanche pour ou contre sa destitution au motif qu'elle aurait enfreint les règles budgétaires en vigueur en maquillant les compte publics pour faciliter sa réélection en 2014.

Ces discussions suggèrent que le vote de dimanche pourrait être plus serré qu'attendu initialement. Les opposants à la présidente doivent réunir une majorité des deux tiers des 513 députés, soit 342 voix, pour voter la destitution. Si la destitution passe à la chambre basse, le Sénat devra alors se prononcer.

On estime que Dilma Rousseff doit trouver 20 voix pour mettre la procédure en échec.   Suite...