LEAD 1-Le FMI prône des dépenses publiques "propices à la croissance"

samedi 16 avril 2016 21h14
 

(Actualisé avec précisions et contexte)

WASHINGTON, 16 avril (Reuters) - Le comité de pilotage du Fonds monétaire international (FMI) a appelé samedi les Etats membres de l'organisation à orienter leurs dépenses vers le soutien à la croissance et appelé le Fonds à envisager de nouveaux prêts à des pays confrontés au ralentissement de la croissance.

"Les risques de dégradation des perspectives de l'économie mondiale ont augmenté depuis octobre, ce qui fait entrevoir la possibilité d'un ralentissement plus généralisé et d'un retrait soudain des flux de capitaux", déclaré le Comité monétaire et financier international (CMFI) dans un communiqué publié à l'issue de sa réunion de printemps.

Exprimant les mêmes préoccupations que les ministres des Finances et les banquiers centraux du G20 vendredi, les 24 membres du CMFI appellent les Etats à s'"abstenir de toute forme de protectionnisme et de dévaluation compétitive, et à laisser les taux de change réagir aux variations des paramètres économiques fondamentaux".

"Une politique budgétaire propice à la croissance est nécessaire dans tous les pays", souligne le communiqué, ajoutant que le maintien de politiques monétaires accommodantes reste approprié dans plusieurs économies avancées et que des réformes structurelles doivent accompagner des politiques de soutien à la demande.

Le CMFI, présidé par le gouverneur de la banque centrale mexicaine, Agustin Carstens, appelle parallèlement le FMI à réexaminer sa panoplie d'instruments de prêt pour "réfléchir à ce qu'il pourrait faire pour mieux aider les États membres à gérer la volatilité et l'incertitude - notamment au moyen de concours financiers, y compris à titre de précaution".

(David Lawder; Marc Angrand pour le service français)