La BCE fera ce qu'il faut pour stimuler l'inflation-Draghi

vendredi 15 avril 2016 17h25
 

WASHINGTON, 15 avril (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) continuera de faire le nécessaire pour stimuler l'inflation et n'a jusqu'à présent rien vu qui tendrait à prouver qu'une politique monétaire exceptionnellement accommodante soit créatrice de bulles spéculatives, a déclaré vendredi son président Mario Draghi.

Ce dernier a ajouté que des incertitudes pesaient sur les perspectives économiques de la zone euro en raison des risques émanant des économies émergentes, d'un horizon plombé pour les prix pétroliers et des risques géopolitiques.

"Même si une politique monétaire accommodante prolongée dans le temps peut avoir des conséquences involontaires pour certains secteurs sous la forme d'une prise de risque excessive et d'un décalage des prix des actifs, nous ne percevons actuellement aucune preuve d'excès dans le comportement des banques et d'autres établissements financiers et dans les valorisations des actifs libellés en euro", note Mario Draghi dans un communiqué.

Le président de la BCE a répété que les taux directeurs resteraient à leurs niveaux actuels, ou à des niveaux plus bas, pendant une période prolongée, bien au-delà de l'horizon de la politique d'assouplissement quantitatif. (Balazs Koranyi, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)