** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

vendredi 15 avril 2016 07h42
 

PARIS, 15 avril (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues quasi-inchangées vendredi à l'ouverture, la prudence étant de mise avant la réunion des pays producteurs de pétrole dimanche à Doha tandis que les chiffres de la croissance chinoise au premier trimestre sont ressortis conformes aux attentes.

Selon les chiffres officiels publiés vendredi, le produit intérieur brut (PIB) de la deuxième puissance économique mondiale a augmenté de 6,7% au premier trimestre sur un an, conformément aux anticipations des économistes, ce qui correspond à un léger ralentissement par rapport à la croissance de 6,8% enregistrée au quatrième trimestre 2015.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait céder jusqu'à 0,07% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,04% et le FTSE à Londres 0,03%.

A une demi-heure de la clôture, la Bourse de Tokyo est en légère baisse dans le sillage des les autres places asiatiques.

La Bourse de New York a essentiellement terminé inchangée jeudi, marquant ainsi une pause après deux séances de hausse prononcée, les investisseurs ayant eu à digérer de nouveaux résultats trimestriels du secteur bancaire.

Le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, a effacé les lourdes pertes cumulées en début d'année pour avancer de 1,9% par rapport à son cours de clôture de 2015 et n'est qu'à 51,94 points, soit près de 2,5%, de son record historique de 2.134,72 points inscrit le 15 mai de l'an dernier.

"Il y a beaucoup de doutes sur le rallye actuel du marché en ce moment, avec le S&P 500 qui a atteint un plus haut de l'année cette nuit, se rapprochant encore un peu de son record atteint il y a près d'un an", a dit Angus Nicholson, analyste chez IG.

L'euro est stable contre le dollar à 1,1260 après un plus bas de deux semaines à 1,1234 atteint jeudi. La devise américaine est à un plus haut d'une semaine contre le yen à 109,74 et se maintient nettement au-dessus du point bas de près de 18 mois touché lundi à 107,63 yens.

Les cours du pétrole sont en très légère hausse, le West Texas Intermediate ne parvenant pas à se maintenir au dessus du seuil de 42 dollars le baril, franchi en milieu de semaine, ce qui représentait un plus haut de quatre ans et demi. Les intervenants sont prudents à l'approche de la réunion des principaux producteurs dimanche à Doha qui pourrait déboucher sur des mesures concrètes pour limiter l'offre mondiale.   Suite...