BP laisse entendre que son dividende n'est plus un tabou

jeudi 14 avril 2016 13h57
 

LONDRES, 14 avril (Reuters) - BP a déclaré jeudi que le rééquilibrage en cours du marché pétrolier et le rebond des cours du baril lui avaient permis de maintenir son dividende, tout en laissant entendre que la question d'une éventuelle réduction des distributions aux actionnaires n'était plus un tabou.

Le groupe britannique, qui a longtemps affirmé que son dividende était une priorité absolue, a expliqué que son objectif restait de maintenir le dividende mais qu'il "devait" dans le même temps assurer l'avenir en investissant intelligemment.

"Soyez certains que nous veillons régulièrement à cet équilibre. Si le prix du pétrole devrait rester plus bas plus longtemps que prévu, nous devrions réexaminer nos principes financiers", a dit le président de la compagnie, Carl-Henric Svanberg, lors de l'assemblée générale annuelle.

L'an dernier, l'italien Eni a été le premier grand producteur de pétrole à réduire son dividende.

A la Bourse de Londres, l'action BP perdait 1,15% à 361,25 pence à 11h55 GMT alors que l'indice européen Stoxx du secteur du pétrole et du gaz abandonnait 0,1%.

(Ron Bousso; Marc Angrand pour le service français)