La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mardi (clôture)

mardi 12 avril 2016 17h47
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 12 avril (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la
Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en hausse de
0,77% à 4.345,91 points, le secteur du luxe s'étant retourné à
la hausse en séance, la direction de LVMH ayant réussi à
expliquer des résultats qui avaient été mal accueillis par les
marchés dans la matinée.

    * ACCORHOTELS a fini la séance sur la plus forte
hausse du SBF 120, s'adjugeant 5,56% à 39 euros alors
que, selon des informations de presse, le groupe hôtelier
chinois Jin Jiang pourrait porter sa participation à
environ 20% dans le capital du groupe. 
    
    * ARCELORMITTAL a gagné 3,03% à 4,491 euros et est
à son plus haut niveau depuis octobre 2015 à la faveur d'une
note sectorielle de Goldman Sachs, qui passe à l'achat sur le
titre et souligne l'amélioration du bilan du géant minier ainsi
que le potentiel de rebond de la demande d'acier en Chine.
 
    
    * Les VALEURS DU LUXE se sont retournées à la hausse, LVMH
 ayant expliqué la stagnation des ventes de sa division
mode-maroquinerie par la suppression de certaines lignes chez
Donna Karan, et précisé que les ventes de Louis Vuitton avaient
accusé une baisse à deux chiffres à Paris, pour cause de chute
des flux touristiques après les attentats. 
    LVMH a gagné 1,54% à 148,3 euros, entraînant
KERING (+0,4% à 150,7 euros) et HERMES INTERNATIONAL
 (+1,59% à 299,4 euros).
    
    
    * GROUPE FNAC (+7,01% à 58 euros) a signé l'une
des plus fortes hausses du CAC Mid & Small. VIVENDI
 (+0,11%) a annoncé lundi soir son entrée au capital du
groupe à hauteur de 15% via une augmentation de capital réservée
de 159 millions d'euros. 
    
    * BOUYGUES (+1,34% à 29,96 euros) a annoncé mardi
que sa filiale Bouygues Construction avait signé avec le fond
souverain Abu Dhabi Investment Authority (ADIA) un contrat de
promotion immobilière pour la réalisation de la tour Alto à la
Défense, portant sur un montant "d'environ 200 millions
d'euros". 
        
    * STMICROELECTRONICS (-3,36% à 4,806 euros) a pour
sa part signé la plus forte baisse du SBF 120. Deutsche Bank a
réduit son objectif sur le titre de 5 à 4,50 euros, estimant que
des réformes radicales devaient être envisagées. 
    
    * DASSAULT AVIATION a perdu 3,12% à 1 019,1 euros.
Goldman Sachs a abaissé sa recommandation à "neutre" et retiré
le titre de sa liste des valeurs privilégiées à l'achat en
Europe, expliquant sa décision par la baisse des ventes de
Rafale et de Falcon.

 (Joseph Sotinel et Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)