Le chinois Jin Jiang pourrait viser 20% d'AccorHotels-presse

mardi 12 avril 2016 11h59
 

PARIS, 12 avril (Reuters) - Le groupe hôtelier chinois Jin Jiang qui a franchi fin février les 10% du capital d'AccorHotels, pourrait porter sa participation à environ 20%, rapporte l'agence Bloomberg, citant des sources proches du dossier.

"Jin Jiang n'a pas encore pris sa décision et il pourrait finalement décider de maintenir sa participation en l'état", indique-t-elle toutefois.

Interrogé, AccorHotels s'est refusé à tout commentaire.

Tenu par la loi boursière française de déclarer ses intentions, Jin Jiang avait indiqué le 29 février qu'il n'excluait pas d'acquérir d'autres actions AccorHotels sur le marché.

Il avait également fait savoir qu'il n'excluait pas de demander la nomination d'un ou plusieurs représentants au conseil d'administration "et de participer conséquemment (...) à la définition de la stratégie de la société".

Début février, alors que Jin Jiang avait porté sa part de 5,5% à 6,05% du capital d'AccorHotels, devenant son premier actionnaire, Sébastien Bazin, le PDG du groupe français, avait jugé que cette participation était "amicale" et constituait un gage de confiance.

A la Bourse de Paris, le titre AccorHotels gagne 4,26% à 38,52 euros à 11h50, signant la plus forte hausse du CAC 40 , qui prend 0,11% au même moment.

Le capital d'AccorHotels est appelé à d'autres modifications avec le rachat du groupe FRHI et l'arrivée prévue du fonds d'investissement du Qatar (QIA) et de celui du prince saoudien Al-Waleed (KHC), à hauteur de 10,5% et 5,8% respectivement.

AccorHotels s'apprête à racheter le groupe d'hôtels de très grand luxe pour 2,64 milliards d'euros, en finançant pour partie l'opération par une augmentation de capital réservée à QIA et KHC. (Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)