Le Pentagone dit avoir besoin de nouveaux moteurs de fusée russes

samedi 9 avril 2016 02h49
 

WASHINGTON, 9 avril (Reuters) - Le Pentagone aura besoin de jusqu'à 18 moteurs de fusée RD-180, de fabrication russe, dans les six années à venir pour mettre sur orbite des satellites militaires, a déclaré vendredi à Reuters Robert Work, secrétaire adjoint à la Défense.

Le Congrès a interdit l'usage militaire de ces moteurs russes après 2019 dans le sillage de l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014.

Les parlementaires ont assoupli cette interdiction fin 2015, de crainte qu'elle n'aboutisse à la disparition d'United Launch Alliance, coentreprise de Boeing et Lockheed Martin , laissant SpaceX, la société du milliardaire Elon Musk, en situation de monopole pour envoyer des satellites dans l'espace.

Les Etats-Unis ont besoin d'au moins "deux moyens abordables et sûrs" d'envoyer des satellites dans l'espace, a dit Robert Work à Reuters.

La solution des moteurs russes est transitoire, les nouveaux moteurs de fusée de fabrication américaine étant en phase de développement, a-t-il dit.

"Nous ne voyons pas comment nous pourrions avoir un nouveau moteur avant six ans au moins", a-t-il dit.

"C'est pourquoi, pendant la période de transition, nous pensons vraiment avoir besoin de moteurs RD-180. Pas plus de 18, voilà notre position".

(Phil Stewart; Patrick Vignal pour le service français)