CORR-Wall Street ouvre en hausse avec le pétrole et Yellen

vendredi 8 avril 2016 15h53
 

(Bien lire "effaçant une partie de ses pertes de la veille" au §1)

NEW YORK, 8 avril (Reuters) - Wall Street gagnait plus de 0,5% vendredi dans les premiers échanges, effaçant une partie de ses pertes de la veille, à la faveur d'un rebond des cours du pétrole et des propos jugés optimistes au sujet de la croissance américaine tenus par Janet Yellen.

Vers 13h45 GMT, l'indice Dow Jones avance de 9,99 points, soit +0,57%, à 17.641,95. Le Standard & Poor's 500 , plus large, progresse de 0,59% à 2.053,97 points et le Nasdaq Composite prend 0,52% à 4.873,53 points.

A ce stade, les trois indices sont néanmoins partis pour finir la semaine en repli, poursuivant ainsi le mouvement d'alternance de hausses et de baisses hebdomadaires en cours.

Les valeurs de l'énergie (+1,73%) affichent la plus forte hausse de la cote, profitant de la remontée des cours du pétrole, avec un Brent de la mer du Nord repassant franchement au-dessus de 40 dollars le baril en raison d'un regain d'optimisme sur la croissance économique aux Etats-Unis, comme en Allemagne.

Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale américaine, a déclaré que la première économie mondiale était sur une trajectoire solide, qu'elle se rapprochait du plein d'emploi et que des progrès étaient réalisés en matière de redressement de l'inflation.

L'agence Moody's a dit pour sa part prévoir une légère accélération de la croissance cette année en Allemagne, à 1,8%, en raison de la vigueur de sa demande intérieure. Les exportations allemandes ont en outre enregistré en février un rebond plus prononcé que prévu.

Le titre Gap (-9,57%) accuse la plus forte baisse de l'indice S&P 500 après la chaîne de magasins de vêtements a fait état jeudi d'un recul plus marqué que prévu de ses ventes à périmètre comparable.

L'action Yahoo progresse de 1,44% après que le site Recode a dit que le groupe avait reporté au 18 avril la date limite de dépôt d'offres préliminaires pour le rachat de ses activités internet, mises en vente l'an dernier.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Juliette Rouillon)