LEAD 1-Italie et UE concluent un accord pour indemniser des épargnants

vendredi 8 avril 2016 15h15
 

(Actualisé avec contexte)

BRUXELLES, 8 avril (Reuters) - La Commission européenne et l'Italie sont parvenues à un accord de principe sur la création d'un fonds d'indemnisation des épargnants ayant perdu leurs économies lors du sauvetage de quatre petites banques italiennes à la fin de l'année dernière, a déclaré vendredi un porte-parole de l'exécutif européen.

"Des discussions constructives sont en cours entre la Commission et les autorités italiennes. Nous sommes parvenus à un accord sur les paramètres importants. Il revient désormais à l'Italie de le mettre en oeuvre", a dit ce porte-parole.

Le Trésor italien n'a pas voulu commenter dans l'immédiat.

Le président du Conseil italien Matteo Renzi est pressé de trouver une solution pour dédommager 12.500 épargnants dont le bas-de-laine a disparu du jour au lendemain lorsque l'Etat a renfloué leur banque.

Pour réaliser ce sauvetage, Rome a dû se conformer à de nouvelles règles européennes plus strictes qui ont mis à contribution les actionnaires et certains créanciers obligataires.

Une source gouvernementale a dit la semaine dernière à Reuters que le Trésor avait l'intention de demander à des banques privées de rembourser les personnes qui ont été affectées par le sauvetage en novembre de Banca delle Marche, Banca Popolare dell'Etruria, Cassa di Risparmio di Ferrara et Cassa di Risparmio di Chieti.

Un fonds de garantie des dépôts de 100 millions d'euros, alimenté par toutes les banques italiennes, a été créé mais ce ne sera pas suffisant pour couvrir toutes les pertes et le gouvernement pourrait en demander aux banques, a-t-elle précisé.

Matteo Renzi n'a pas détaillé le montant envisagé des remboursements, mais il a dit à de nombreuses reprises depuis décembre qu'une proposition serait fait prochainement. (Francesco Guarascio, Bertrand Boucey et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)