La Bourse de Paris-Les valeurs du jour vendredi (clôture)

vendredi 8 avril 2016 17h47
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 8 avril (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la
Bourse de Paris, qui clôture en hausse de 1,35% à 4.303,12
points, soutenue par les hausses du secteur bancaire et de
l'énergie.
    Cette hausse ne permet pas au CAC 40 d'effacer ses
pertes sur la semaine. L'indice parisien recule de 0,44% pour sa
quatrième semaine de baisse consécutive.
        
    * Les VALEURS liées au PÉTROLE ont gagné 3,49%, plus
forte hausse sectorielle en Europe. Les cours de l'or noir sont
nettement passés au dessus des 40 dollars (à 41,69 dollars pour
le baril de Brent à 17h42, une baisse de la production
américaine et l'espoir d'un gel de la production redonnant
confiance aux investisseurs.
    * TOTAL a gagné 3,71% à 40,01 euros et TECHNIP
 2,24% à 48,4 euros. Hors CAC 40, MAUREL & PROM
 a pris 8,36% à 2,98 euros, plus forte hausse du SBF
120.    
    * CGG (+8,2% à 0,66 euro) bénéficie par ailleurs
d'une recommandation de Société générale, relevée de conserver à
achat, l'analyste estimant que la direction de CGG a su limiter
ses coûts. 
        
     * Les VALEURS BANCAIRES (+2,11%) sont soutenues par
le rebond des banques italiennes. Le plan du gouvernement de
Matteo Renzi de créer un fonds de soutien aux banques devrait
être prêt d'ici lundi, a-t-on appris jeudi de deux sources
informées de ce projet. 
    * En France, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a pris 2,69% à
30,885 euros, CREDIT AGRICOLE 2,32% à 9,101 euros et
BNP PARIBAS 1,41% à 41,935 euro.
        
    * Air France-KLM a gagné 1,95% à 8,062 euros. Le
groupe franco-néerlandais a fait état vendredi d'un trafic
passagers en hausse de 3,2% pour le groupe au mois de mars, avec
notamment une progression de 14,6% chez Transavia, sa compagnie
à bas coûts. 
       
    * LDC (+2,15% à 154,75 euros) a publié jeudi un
chiffre d'affaires en hausse de 14,9% sur son exercice
2015-2016, clos fin février, grâce à une augmentation des
volumes dans la volaille liée à ses acquisitions et à une
amélioration de son activité à l'international, et a confirmé
son objectif de résultat opérationnel courant. 

 (Joseph Sotinel, édité par Jean-Michel Bélot)