LEAD 1-Allemagne-Commerce encourageant mais qui perd de son lustre

vendredi 8 avril 2016 09h51
 

par Michael Nienaber

BERLIN, 8 avril (Reuters) - Les exportations se sont redressées en février en Allemagne, à leur rythme le plus soutenu en cinq mois et au-delà du consensus, grâce à une nette progression de la demande de ses partenaires commerciaux européens.

Les chiffres publiés vendredi par l'Office fédéral de la statistique, s'ajoutant à ceux, parus deux jours auparavant, de la production industrielle, dont le recul en février a été moins marqué que prévu, alimentent à leur tour l'espoir d'une accélération de la croissance au premier trimestre.

Ce n'est pas pour autant que les exportations redeviendront un moteur de la croissance allemande dans les mois qui viennent, au vu d'une médiocre conjoncture économique mondiale, de l'avis des analystes.

Les exportations ont augmenté de 1,3% CVS en février, après avoir diminué deux mois consécutifs. C'est aussi leur progression la plus forte depuis septembre et elle dépasse largement le consensus d'économistes interrogés par Reuters qui donnait une hausse limitée à 0,5%.

Les importations ont augmenté également, de 0,4% CVS.

Au total, l'excédent commercial a progressé à 19,8 milliards d'euros contre 18,7 milliards d'euros révisés en janvier. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une baisse de 0,3% des importations, ainsi qu'un excédent commercial de 18,5 milliards d'euros.

Une lecture plus détaillée des chiffres bruts montre que la demande des pays de l'Union européenne (UE) a augmenté de 5,5% en février, tandis que les exportations vers les pays hors zone euro ont bondi de 9,3%. Les exportations vers les pays en dehors de l'UE ont progressé de 2,0%.

Les importations ont suivi un schéma identique.   Suite...