Yellen (Fed) insiste sur la nécessité d'un resserrement graduel

vendredi 8 avril 2016 03h21
 

NEW YORK, 8 avril (Reuters) - La présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, a plaidé à nouveau jeudi pour un resserrement graduel de la politique monétaire de la banque centrale américaine.$

La Fed se maintient sur la voie de nouvelles hausses de taux après les avoir relevés en décembre, pour la première fois depuis près de 10 ans, a-t-elle dit lors d'une conférence à New York aux côtés de ses trois prédécesseurs à la tête de l'institution.

"L'économie américaine a continué de progresser de manière satisfaisante, nous continuons à voir de bonnes performances sur le front de l'emploi et certains signes indiquent que l'inflation remonte, conformément à nos attentes lorsque nous avons relevé les taux en décembre", a-t-elle dit.

"Alors oui, il y a de l'assouplissement dans la politique monétaire que nous avons. Mais nous pensons que la voie graduelle de hausse des taux sera appropriée. Nous restons sur une voie raisonnable et je ne crois pas que nous ayons commis une erreur en décembre".

Les responsables de la Fed ont débattu en mars de l'opportunité d'un relèvement des taux en avril mais un consensus a émergé sur le fait que les risques émanant du ralentissement de l'économie mondiale nécessitaient une approche prudente, montre le compte-rendu de leur dernière réunion publié mercredi.

Les responsables de la Fed avaient indiqué à l'issue de cette réunion qu'ils s'attendaient à deux hausses de taux cette année aux Etats-Unis mais il semble que le calendrier de ce resserrement monétaire continue de faire débat.

Lorsqu'elle avait relevé ses taux en décembre, la Fed avait fixé l'objectif des "fed funds" dans une fourchette de 0,25% à 0,50% et disait alors s'attendre à quatre nouvelles hausses de taux en 2016.

(Jonathan Spicer et Jennifer Ablan; Patrick Vignal pour le service français)