La BCE exclut la "monnaie hélicoptère", pas d'autres mesures

jeudi 7 avril 2016 16h44
 

par Francesco Canepa et John O'Donnell

FRANCFORT, 7 avril (Reuters) - Plusieurs responsables de la Banque centrale européenne (BCE) se sont employés jeudi à préciser les limites de leur action, évoquant la possibilité de mesures limitées tout en excluant le recours à la monnaie "hélicoptère", c'est-à-dire distribuée directement aux citoyens.

"Nous n'envisageons rien de la sorte. Ce n'est donc pas sur la table, sous aucune forme", a déclaré Vitor Constancio, le vice-président de l'institution, devant des députés européens, à propos de l'éventualité de distribuer directement de l'argent aux consommateurs pour favoriser l'activité économique et l'inflation.

Avant lui, Mario Draghi, le président de la BCE, avait écrit dans l'avant-propos du rapport annuel de la banque que l'année à venir serait difficile.

"Nous sommes confrontés à des incertitudes quant aux perspectives de l'économie mondiale. Nous faisons face à des forces désinflationnistes persistantes. Et nous opérons dans un contexte de questionnement sur la voie que va prendre l'Europe et sur sa capacité de résistance à de nouveaux chocs", a-t-il expliqué.

Il a ajouté que la BCE "ne se résout pas à une inflation excessivement basse", des termes qui suggèrent que ses responsables n'excluent pas de prendre de nouvelles mesures.

A l'issue de sa dernière réunion, le 10 mars, la BCE a réduit ses trois taux directeurs, augmenté d'un tiers son programme de rachat d'actifs et annoncé de nouveaux prêts à long terme et à bas coût aux banques.

"RECALIBRAGE"   Suite...