Espagne-Abengoa obtient 7 mois de plus pour restructurer sa dette

mercredi 6 avril 2016 17h24
 

MADRID, 6 avril (Reuters) - Un tribunal espagnol a accordé au groupe d'ingénierie et d'énergies renouvelables Abengoa sept mois de plus pour parvenir à un accord de restructuration de sa dette avec ses créanciers afin d'éviter la plus grande faillite du pays.

Le tribunal de Séville a approuvé l'accord de restructuration soutenu par 75% des créanciers et dit qu'Abengoa avait jusqu'au 28 octobre pour convaincre les autres banquiers et détenteurs d'obligations d'en faire autant.

Dans le cadre de cet accord, certains créanciers prêteraient jusqu'à 1,8 milliard d'euros à la société sur une période de cinq ans, contre le droit d'acquérir 55% du capital du groupe.

Parallèlement, environ 70% de la dette existante serait convertie en actions, ce qui donnerait aux autres créanciers le droit de prendre 35% du capital, a annoncé Abengoa.

Les créanciers ayant avancé les 800 millions d'euros supplémentaires de garanties financières pour permettre la mise en oeuvre de projets auraient 5% de la société restructurée.

Cette décision signifie qu'Abengoa, qui croule sous une montagne de dette de 9,4 milliards d'euros, restera sous la protection de la justice en attendant l'échéance d'octobre.

Abengoa, fondé il y a 70 ans en tant que société d'ingénierie à Séville, avant de se développer dans l'énergie renouvelable, s'est retrouvée dans l'impasse l'an dernier suite au refus de ses créanciers de prolonger leurs lignes de crédit.

La société a demandé la protection de la justice contre ses créanciers en novembre 2015. (Jesús Aguado, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)