Monsanto-Les résultats du T2 affectés par des promotions

mercredi 6 avril 2016 16h20
 

6 avril (Reuters) - Monsanto a publié mercredi des résultats en baisse et inférieurs aux attentes pour son deuxième trimestre clos le 29 février, le numéro un mondial des semences ayant dû consentir d'importantes promotions en réponse à un recul de la demande aux Etats-Unis.

Avec des revenus tombés à leur niveau de 2002, les agriculteurs américains réduisent leurs achats d'engrais et de semences, contraignant Monsanto et son concurrent DuPont Pioneer à consentir des baisses de prix sans équivalent depuis six ans.

Monsanto a fait état d'un bénéfice net de 1,06 milliard de dollars (931 millions d'euros) pour les trois mois au 29 février, soit 2,41 dollars par action, contre 1,43 milliard de dollars (2,92 dollars/action) un an plus tôt.

Le résultat par action des activités poursuivies est ressorti à 2,42 dollars.

Le chiffre d'affaires a reculé de 12,8% à 4,53 milliards de dollars.

Les analystes prévoyaient en moyenne un bénéfice par action de 2,44 dollars sur un chiffre d'affaires de 4,76 milliards, selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Monsanto a réitéré sa prévision d'un BPA 2016 des activités poursuives compris entre 4,40 et 5,10 dollars.

Les prix bas des matières premières agricoles ont le groupe de St Louis, bien connu pour ses OGM et son herbicide Roundup, à rechercher des acquisitions pour assurer sa croissance.

Après avoir été éconduit l'an dernier par le suisse Syngenta , qui a finalement accepté une offre de 43 milliards de dollars du chinois ChemChina, Monsanto a manifesté de l'intérêt pour la division Crop Science de l'allemand Bayer, avaient dit des sources à Reuters en mars.

Son directeur général Hugh Grant a toutefois déclaré mercredi, lors de la présentation des résultats, que le groupe ne voyait plus le besoin d'une opération de fusion-acquisition à grande échelle.

L'action Monsanto, en baisse de plus de 25% sur les 12 mois écoulés, abandonne 0,40% à 85,76 dollars à Wall Street vers 14h10 GMT. (Arathy S Nair à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)