Grèce-L'objectif de privatisations toujours valide, dit Berlin

mercredi 6 avril 2016 15h03
 

BERLIN, 6 avril (Reuters) - L'objectif de 50 milliards d'euros pour le produit des privatisations en Grèce tient toujours, a déclaré mercredi le ministère allemand des Finances en réponse aux estimations d'Athènes selon lesquelles le programme de vente d'actifs de l'Etat rapportera beaucoup moins.

Le chiffre de 50 milliards figure dans l'accord sur la dette grecque conclu l'été dernier entre Athènes et ses partenaires de la zone euro.

"Pour ce qui nous concerne, le protocole d'accord ("Memorandum of Understanding") reste valide", a dit une porte-parole du ministère lors d'une conférence de presse.

En déplacement mardi à Berlin, George Stathakis, le ministre grec de l'Economie, avait déclaré que les privatisations pourraient au bout du compte ne rapporter que six ou sept milliards d'euros à Athènes. (Madeline Chambers et Michael Nienaber, Véronique Tison pour le service français)