HeidelbergCement supprime 400 postes chez Italcementi

mardi 5 avril 2016 19h23
 

BERLIN, 5 avril (Reuters) - Le cimentier allemand HeidelbergCement a présenté mardi un plan d'intégration de sa nouvelle filiale Italcementi qui se traduira par la suppression d'environ 400 postes sur un total de 2.500 en Italie d'ici 2020.

HeidelbergCement, qui a pris le contrôle de son concurrent italien l'an dernier, entend notamment transférer des fonctions administratives en Allemagne, ce qui entraînera l'élimination de 230 à 260 postes. Quelque 170 salariés devraient par ailleurs se voir proposer des solutions alternatives.

Pour s'assurer du feu vert des autorités de la concurrence, HeidelbergCement propose en outre de céder la totalité des activités d'Italcementi en Belgique et a précisé avoir mandaté BNP Paribas à cet effet. (Emma Thomasson, Véronique Tison pour le service français)