France-Des experts jugent Notre-Dame-des-Landes "surdimensionné"

mardi 5 avril 2016 13h41
 

PARIS, 5 avril (Reuters) - La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a qualifié mardi d'"incontestable" un rapport d'experts qui qualifie de "surdimensionné" le projet controversé d'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes pour remplacer celui de Nantes.

Dans ce rapport publié mardi, trois inspecteurs généraux des ponts, des eaux et des forêts missionnés au début de l'année par la ministre rejettent le projet actuel, lui préférant une extension de l'aéroport existant ou une diminution de la surface du nouveau site de Notre-Dame-Des-Landes.

"C'est un très bon rapport, incontestable, qui desserre l'étau du tout ou rien, qui dit qu'on peut recalibrer le projet et que l'aménagement de l'aéroport actuel n'est pas non plus impossible", a dit la ministre au journal Le Monde.

De longue date circonspecte quant au projet, Ségolène Royal assure que les experts "ont travaillé en toute indépendance" et marque ainsi sa différence avec le Premier ministre Manuel Valls.

"Le projet de nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes apparaît surdimensionné", disent Pierre Caussade, Nicolas Forray et Michel Massoni dans le texte remis à la ministre.

Ils proposent deux alternatives: "l'agrandissement et la rénovation des installations actuelles de Nantes-Atlantique" ou "une redéfinition du projet avec une seule piste de 2.900 m de long et 45 m de large -- au lieu des deux pistes de 3.600 m de long dont une de 60 m de large"

Le mois dernier, la ministre de l'environnement avait déclaré n'avoir pas renoncé à élargir le périmètre du référendum sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes, que le Premier ministre souhaite limiter au département de Loire-Atlantique.

Manuel Valls a annoncé que la consultation aurait lieu en juin et concernerait les seuls électeurs du département. (Julie Carriat, édité par Yves Clarisse)