USA-PSA va se lancer dans l'autopartage, peut-être avec Bolloré

mardi 5 avril 2016 10h09
 

PARIS, 5 avril (Reuters) - PSA Peugeot Citroën a annoncé mardi son intention de revenir sur le marché nord-américain, pas en y vendant des voitures mais en commençant par y proposer un service d'auto-partage à compter de 2017.

"Nous débuterons comme opérateur de service de mobilité, éventuellement avec notre partenaire stratégique le groupe Bolloré, c'est une des possibilités que nous étudions", a déclaré le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, au cours d'une téléconférence avec les analystes.

Le groupe Bolloré, avec qui PSA a conclu un accord pour assembler des voitures électriques du type Autolib dans son usine de Rennes, a déjà exporté son système francilien de voiture en libre service dans la cité américaine d'Indianapolis.

Dans un second temps, PSA pourrait intégrer dans cette flotte ses propres voitures, a ajouté Carlos Tavares lors de la présentation du nouveau plan stratégique "Push to pass".

"Ce sera un moyen de comprendre le client, la régulation et de prendre le pouls de ce grand marché", a-t-il expliqué.

Un retour commercial de PSA aux Etats-Unis, marché déserté par les constructeurs français à la fin des années 1980, n'est pas exclu à plus long terme, mais à condition d'avoir un système de distribution adéquat.

Le constructeur automobile compte sur une vaste offensive produits ainsi que sur le développement de nouvelles activités, comme l'autopartage ou la vente de pièces détachées en ligne, pour porter à 3,2% la croissance annuelle de son chiffre d'affaires sur 2016-2018, contre +0,8% sur les quinze années précédentes. (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)