Ebola-Un vaccin administré à 800 personnes en Guinée

vendredi 1 avril 2016 10h40
 

LONDRES, 1er avril (Reuters) - Un vaccin expérimental contre le virus Ebola a été administré à près de 800 personnes susceptibles d'avoir été en contact avec huit Guinéens atteints de la maladie, dont les cas ont été signalés récemment, a fait savoir vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ces huit cas, dont sept ont été mortels, sont apparus après la proclamation, en décembre, de la fin de l'épidémie en Guinée.

L'essai du vaccin VSV-EBOV, produit par le laboratoire américain Merck & Co, a débuté en mars 2015 en Guinée. L'analyse des résultats a démontré l'efficacité du vaccin et celui-ci a depuis été utilisé au Liberia.

L'épidémie qui a débuté dans les forêts de l'est de la Guinée en décembre 2013 avant de s'étendre à la Sierra Leone et au Liberia a fait 11.300 morts.

L'OMS a annoncé mardi la fin de "l'urgence de santé publique de portée internationale". (Kate Kelland, Jean-Philippe Lefief pour le service français)