Le chinois Anbang laisse Starwood Hotels à Marriott

vendredi 1 avril 2016 00h23
 

31 mars (Reuters) - Le groupe chinois Anbang Insurance Group a renoncé à présenter une offre ferme pour acquérir Starwood Hotels & Resorts Worldwide, laissant la voie libre à Marriott International pour prendre le contrôle du propriétaire des chaînes Sheraton et Westin.

Marriott s'était entendu avec Starwood en novembre pour créer le numéro un mondial de l'hôtellerie mais Anbang a surenchéri à la mi-mars, contraignant Marriott à relever son prix. Le chinois avait de nouveau fait part de son intention d'améliorer son offre, à 14 milliards de dollars (12,5 milliards d'euros) au total, mais il s'est finalement abstenu à la surprise générale.

"Avec ses marques internationales de premier plan, qui répondaient à beaucoup de nos critères d'acquisition, y compris la capacité à générer des rendements réguliers et de long terme, Starwood représentait une opportunité intéressante pour nous", a déclaré le conglomérat chinois dans un communiqué.

"Mais après diverses considérations, le consortium a décidé de ne pas donner suite", a-t-il ajouté sans plus de précisions.

Starwood et Marriott n'ont pas fait de commentaire dans l'immédiat.

L'information faisait reculer l'action Starwood de 4,4% à 79,80 dollars dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street, Marriott régressant de son côté de 4,9% à 67,68 dollars.

Le 26 mars, Anbang, associé aux fonds de capital-investissement J.C. Flowers & Co et Primavera Capital, avait proposé à Starwood une nouvelle offre à 82,75 dollars en cash, ce que le groupe américain a confirmé deux jours plus tard.

La précédente offre de Marriott, en numéraire et en actions, avait été dévoilée le 21 mars et elle équivaut à environ 75 dollars par action aux cours de Bourse actuels.

Les actionnaires de Starwood se prononceront en principe le 8 avril sur l'offre de Marriott, qui doit donner naissance à un géant mondial de l'hôtellerie avec plus de 5.700 chambres.   Suite...