Bourse-Dalian Wanda pourrait retirer son bras immobilier de HK

jeudi 31 mars 2016 11h31
 

SHANGHAI/HONG KONG, 31 mars (Reuters) - Dalian Wanda Group, le conglomérat du milliardaire chinois Wang Jianlin, envisage de retirer sa branche immobilière de la Bourse de Hong Kong, moins de deux ans après son introduction, déçu par la performance du titre et préférant miser sur une prochaine cotation en Bourse de Shanghai.

Les sociétés cotées en Chine continentale sont généralement mieux valorisées que celles qui s'échangent en Bourse de Hong Kong, soutenues par un réservoir d'actionnaires individuels. Un indice qui suit l'évolution des sociétés cotées sur les deux marchés montre qu'elles se traitent avec une prime moyenne de 34% en Chine continentale par rapport à Hong Kong.

Dalian Wanda Commercial Properties, leader de la promotion dans l'immobilier de bureaux, a annoncé que sa société mère avait entamé une réflexion en vue d'une offre de retrait.

L'offre ne serait pas inférieure à 48 dollars de Hong Kong (5,45 euros) par titre, a précisé la société dans un communiqué, un niveau équivalent à son prix d'introduction. L'action, dont la valeur a été divisée par deux depuis le mois de juin, a bondi de plus de 18% jeudi, tout en restant au dessous des 48 dollars.

La société n'a pas précisé les raisons de son éventuelle sortie de la cote mais une source proche du dossier a dit que le groupe Dalian Wanda trouvait que l'action à Hong Kong était sous-valorisée, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur sa valorisation dans le cadre de son projet de cotation à Shanghai.

Des responsables de Wanda Commercial ont refusé de commenter. (Adam Jourdan et Clare Jim, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)