France-Sarkozy défend sa vision économique contre les "comptables"

mercredi 30 mars 2016 16h15
 

* Baisse des dépenses publiques et des impôts simultanée

* 100 milliards d'euros d'économies sur cinq ans

* Baisse de 10% de l'impôt sur le revenu

* L'entreprise, "alpha et omega" du programme

par Sophie Louet

PARIS, 30 mars (Reuters) - Nicolas Sarkozy a détaillé mercredi son programme économique pour 2017, un "contrat de redressement" pour rapprocher la part des dépenses publiques de la France autour de 50% du PIB via 100 milliards d'euros d'économies sur cinq ans et 25 milliards d'euros de baisses d'impôts.

Alain Juppé, favori de la primaire d'investiture de la droite des 20 et 27 novembre, présentant son programme le 11 mai dans un livre, le président des Républicains, dont la candidature est toujours en suspens, se positionne en champion de l'entreprise, "l'alpha et l'omega" de l'économie française face à "la bombe atomique des six millions de chômeurs".

L'ancien président a fait son entrée mercredi dans le cercle fermé des "influenceurs" du réseau social professionnel LinkedIn, aux côtés de Barack Obama ou Emmanuel Macron. Il s'y exprimera sur les sujets économiques et numériques en invitant les utilisateurs à formuler avis et suggestions.

"Nous ne sommes pas des comptables, nous sommes des responsables politiques qui devons imaginer une politique économique avec une vision", a-t-il plaidé lors d'une réunion des Républicains sur les dépenses publiques et la fiscalité.   Suite...