Wall Street ouvre en hausse après les propos rassurants de Yellen

mercredi 30 mars 2016 15h48
 

30 mars (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi, prolongeant son mouvement de la veille, le discours de la présidente de la Fed, Janet Yellen, ayant apaisé les craintes d'un mouvement de hausse des taux agressif cette année.

L'indice Dow Jones gagne 0,73% à 17.761,86 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,63% à 2.067,98 points et le Nasdaq Composite prend 0,85% à 4.887,84 points.

La présidente de la Fed, qui s'exprimait publiquement pour la première fois depuis la dernière réunion de la Fed début mars, a dit que les risques pesant sur l'économie mondiale ne devraient pas avoir d'impact profond sur l'économie américaine, mais qu'il restait approprié de procéder "prudemment" dans le resserrement de sa politique monétaire.

Le ton de Janet Yellen contrastait avec les récents commentaires de responsables de la Fed, dont les présidents des Fed de Philadelphie et d'Atlanta, plus volontaristes pour ce qui est de remonter les taux.

Les marchés financiers mondiaux ont salué les propos de Janet Yellen, qui ont provoqué un repli de plus de 1% du dollar face à un panier de devises de référence et une hausse des cours des obligations sur le marché américain.

"Les commentaires de Yellen rassurent les investisseurs sur le fait que la Fed ne va pas relever ses taux en avril", dit Sam Stovall, responsable de la stratégie sur les marchés d'actions aux Etats-Unis de S&P Global Market Intelligence.

Il a précisé que les intervenants de marchés allaient désormais surveiller les prochains indicateurs pour savoir si une hausse des taux serait possible en juin.

Le secteur privé aux Etats-Unis a créé 200.000 emplois en mars, plus que prévu par les économistes, selon l'enquête mensuelle d'ADP publiée avant l'ouverture, en attendant le rapport mensuel sur l'emploi de vendredi.

Aux valeurs, Lululemon Athletica s'adjuge 8,7%. Le fabricant canadien de tenues de yoga a publié un bénéfice meilleur que prévu pour son premier trimestre clos le 31 janvier, avec une hausse de ses ventes comparables de 5%, également supérieure aux attentes des analystes.

La laboratoire canadien Valeant prend 2,6% après avoir demandé à ses créanciers de lever une clause de sa facilité de crédit qui le placerait en rupture de "covenant" s'il ne publiait pas son rapport annuel le 29 avril, comme prévu.

(Yashaswini Swamynathan à Bengalore, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)