** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mercredi 30 mars 2016 07h38
 

PARIS, 30 mars (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en hausse mercredi à l'ouverture, profitant à leur tour, comme Wall
Street et nombre de places asiatiques avant elles, de propos tenus la veille par
la présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen, disant qu'il fallait agir
avec prudence en matière de hausse des taux d'intérêt.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait gagner jusqu'à 0,5% à l'ouverture, le Dax à Francfort 
également et le FTSE à Londres 0,6%.
    L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon)
 avance de près de 1,5% avant le début de cotations en Europe
mais la Bourse de Tokyo perd près de 1,1% peu avant sa clôture, sous le coup de
la vigueur du yen face à un dollar affaibli par les déclarations de Janet
Yellen.
    Les risques pesant sur l'économie mondiale ne devraient pas avoir d'impact
profond sur l'économie des Etats-Unis mais il demeure approprié pour la Réserve
fédérale de procéder "prudemment" dans le resserrement de sa politique
monétaire, a déclaré mardi la présidente de la banque centrale américaine.
    "Les développements à l'étranger signifient qu'il nous faudra certainement,
pour atteindre nos objectifs en matière d'emploi et d'inflation, suivre une
trajectoire un peu plus basse pour le taux des fonds fédéraux que ce que nous
avions anticipé en décembre", a dit Janet Yellen devant l'Economic Club de New
York. 
    "Ses commentaires contrastent quelque peu avec des ceux prononcés récemment
par d'autres membres du comité de politique monétaire de la Fed et prennent plus
clairement acte des risques baissiers", estime Michael Gapen, chef économiste
chez Barclays.
    Face à un panier de devises internationales, le dollar semble se stabiliser
 (-0,07%) après avoir plongé de 0,8% juste après les paroles de Janet
Yellen, dans ce qui a été son recul sur un jour le plus marqué en près de deux
semaines.
    Après avoir terminé mardi sur une quatrième session repli de suite, les
cours du pétrole sont dans le vert, portés par la faiblesse du dollar et par des
premières données, celles de l'American Petroleum Institute, montrant que les
réserves de brut ont moins augmenté que prévu la semaine dernière aux
Etats-Unis.
    
 PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 30 MARS:
 PAYS  GMT    INDICATEUR                      PÉRIODE  CONSENSUS  PRÉCÉDENT
 EZ    09h00  Indice du climat des affaires   mars     0,08       0,07
              Indice du sentiment économique  mars     103,8      103,8
 DE    12h00  Inflation (1ère estimation)     mars     +0,7%      +0,4%
              - sur un an                              -0,1%      -0,2%
 US    12h15  Enquête ADP sur l'emploi privé  mars     194.000    214.000
 
    VALEURS À SUIVRE
    * ALSTOM compte dégager une marge d'exploitation ajustée d'environ
7% en 2020 en misant sur l'innovation dans la signalisation, les systèmes et
services ferroviaires et en rationalisant ses coûts.    
    * EDF /AREVA. Des ingénieurs d'EDF ont appelé
l'énergéticien public français à reporter d'au moins deux ans le projet de
centrale nucléaire d'Hinkley Point, en Grande-Bretagne, et recommandé de revoir
la technologie du réacteur, selon un article paru mardi sur le site du Financial
Times.    
    * NEOPOST a déclaré mardi viser un retour à la croissance
organique à moyen terme après un recul en 2015 lié à son activité de courrier.
Le spécialiste du traitement du courrier et de la logistique précise également
dans un communiqué se fixer à moyen un terme un objectif de maintien de sa marge
opérationnelle courante au-dessus de 18,0% avec un objectif de retour à plus de
20% hors charges liées aux acquisitions. 
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)