** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mardi 29 mars 2016 07h48
 

PARIS, 29 mars (Reuters) - Après une fermeture de quatre jours pour cause de long week-end
de Pâques, les principales Bourses européennes sont attendues en hausse de quelque 0,5% mardi à
l'ouverture, malgré le surplace de Wall Street la veille et le recul modéré des places
asiatiques, dans un contexte de légère remontée du dollar après son repli de lundi suite à des
statistiques américaines jugées décevantes et de la poursuite de la rechute des cours du
pétrole.
    A quelques jours de la fin de son exercice fiscal clos le 31 mars, la Bourse de Tokyo
perdait 0,25% peu avant la clôture, sous le coup notamment d'indicateurs macro-économiques
japonais mitigés.
    La consommation des ménages a augmenté au Japon de 1,2% le mois dernier, alors que les
économistes avaient anticipé un repli de 1,5% mais les ventes au détail ont progressé moins que
prévu et le taux de chômage a enregistré une hausse de 0,1 point de pourcentage, à 3,3%, contre
un consensus d'un ratio inchangé. 
    L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) 
cédait pour sa part près de 0,4%, avec notamment un recul de quelque 0,7% des marchés actions
chinois.
    Lundi, le Dow Jones et le S&P 500 ont fini en hausse infime lundi à New York, la perspective
de voir la prochaine hausse des taux d'intérêt être repoussée dans le temps après un indicateur
macro-économique moins bon que prévu ayant compensé le recul du compartiment énergétique sur
fond de nouveau repli des cours du brut.
    Ces derniers perdent encore quelque 0,7%, les intervenants de marché se demandant si l'élan
qui a permis à l'or noir de reprendre 50% depuis son creux de 12 ans touché fin janvier-début
février n'est pas en train de s'essouffler, en raison notamment des niveaux record accumulés par
les réserves de brut aux Etats-Unis ces dernières semaines.
    Le pétrole n'est pas favorisé par le regain de vigueur du dollar, qui reprend quelque 0,15%
dans l'attente du discours que doit prononcer ce mardi à New York Janet Yellen, présidente de la
Réserve fédérale. Les investisseurs espèrent des indications sur le calendrier de remontée des
taux américains. 

    PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 29 MARS :
 PAYS  GMT    INDICATEUR                             PÉRIODE  CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 EZ    08h00  Masse monétaire M3                     février  +5,0%         +5,0%
              Crédit au secteur privé                          ---           ---
 US    13h00  Indice immo S&P Case-Shiller           janvier  +0,7%         +0,8%
 US    14h00  Indice confiance consommateur          mars      94,0          92,2
                                                                            
 
    VALEURS À SUIVRE
    * EDF, AREVA - EDF aurait accepté de prendre en charge une partie des
risques financiers et surcoûts potentiels de son partenaire chinois CGN dans le projet de
construction de deux réacteurs EPR à Hinkley Point, en Grande-Bretagne, selon le Journal du
Dimanche (JDD). EDF avait par ailleurs confirmé jeudi qu'il visait un démarrage du réacteur
nucléaire EPR de Flamanville (Manche) au quatrième trimestre 2018 au vu de l'état d'avancement
de sa construction.         
    * FAURECIA, PSA PEUGEOT CITROËN -L'équipementier automobile a annoncé
vendredi que sa filiale américaine de systèmes d'échappement faisait partie des fournisseurs
visés par une action judiciaire de groupe pour pratiques anticoncurrentielles aux Etats-Unis.
Faurecia, détenu mi-janvier à 46,4% par PSA, n'est pas en mesure d'apprécier à ce jour l'impact
économique que ces procédures pourraient avoir sur ses comptes. Le ministère de l'Economie a de
son côté déclaré lundi que les deux représentants de l'Etat au conseil d'administration de PSA
 s'étaient opposés à la hausse de la rémunération du président du directoire du groupe,
Carlos Tavares, pour 2015.     
    * SAFRAN escompterait plus de deux milliards d'euros de la vente de son pôle
sécurité, selon le journal Les Echos daté vendredi. L'équipementier a déjà confirmé qu'il
discutait de la cession de sa division Morpho Detection avec plusieurs acheteurs et n'a pas
exclu de vendre également ses activités d'identité (passeports) et de sécurité (biométrie).
 
    * ASTRAZENECA, SANOFI. Yong-Jun Liu, responsable de la division biotech
MedImmune d'AstraZeneca, va devenir au 1er avril le directeur de la recherche de Sanofi, a
annoncé le groupe français lundi.
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)