France-Un rapport d'experts pointe des dérives dans les PIA

mardi 29 mars 2016 10h38
 

* Des effets jugés globalement positifs

* Le financement de crédits ordinaires épinglé

* Critiques sur le financement de la recherche

PARIS, 29 mars (Reuters) - Le bilan des programmes d'investissements d'avenir (PIA) est "globalement positif", estime le comité d'experts chargé de leur évaluation, qui pointe cependant des "dérives" dans leur mise en oeuvre, tout particulièrement quand ils se substituent à des crédits budgétaires ordinaires.

Dans son rapport publié mardi, ce comité présidé par l'ancien ministre belge des Finances et ex-président de la Banque européenne d'investissement Philippe Maystadt, partage ainsi une partie des critiques émises fin 2015 par la Cour des comptes.

Ce rapport "d'examen à mi-parcours" est publié au moment où le gouvernement a confirmé son intention de lancer l'an prochain un PIA3 doté de 10 milliards d'euros qui complétera ceux initiés en 2010 et 2012 pour un total de 47 milliards d'euros.

Il considère que, globalement, le PIA "a produit des effets positifs, à la fois quantitatifs et qualitatifs" et que la pertinence des priorités stratégiques proposées par le rapport des anciens Premiers ministres Michel Rocard et Alain Juppé en 2010 "a été confirmée".

Il souligne notamment l'effort "significatif" d'investissement dans la recherche qu'il a permis.

Mais le rapport pointe aussi le fait que, "au cours de sa mise en oeuvre, le PIA a subi des dérives qui l'ont partiellement éloigné des objectifs initiaux."   Suite...