Année blanche possible pour les banques chinoises

lundi 28 mars 2016 12h51
 

par Shu Zhang et Matthew Miller

PEKIN, 28 mars (Reuters) - Les quatre grandes banques publiques chinoises doivent publier cette semaine leurs comptes annuels, dont la croissance risque d'être nulle en raison d'une montée en flèche des créances douteuses dans un contexte économique peu porteur.

Les estimations des analystes pour 2015 varient d'une croissance de 1% à une contraction équivalente, suivant les calculs de Reuters à partir des données de Starmine SmartEstimate.

Bank of Communications , cinquième banque de Chine, publie ses comptes mardi, suivie mercredi par Industrial and Commercial Bank of China (ICBC) et Bank of China (BOC) .

China Construction Bank et Agricultural Bank of China enchaîneront jeudi.

Six baisses de taux directeurs ces 17 derniers mois ont rogné les marges des banques et les analystes voient encore la Banque populaire de Chine (BPC) assouplir le crédit dans un contexte de ralentissement de la croissance.

Les créances douteuses ont atteint un pic de 10 ans de 1.270 milliards de yuans (175 milliards d'euros) en 2015, soit 1,67% de l'encours global de prêts à fin décembre, suivant les données de la Commission bancaire réglementaire chinoise.

Mais des banques semblent tarder à reconnaître que certains de leurs prêts sont mal engagés et le rapport pourrait être en fait de 8% à 9%, estime Li Nan, analyste de Beijing Gao Hua Securities.

Conscient apparemment du problème, le régulateur a émis plusieurs avis ces dernières semaines, soulignant le risque qu'il y a à prêter à des secteurs qui souffrent de surcapacités.   Suite...