France-La confiance des ménages recule à nouveau en mars

vendredi 25 mars 2016 08h48
 

PARIS, 25 mars (Reuters) - La confiance des ménages a de nouveau faibli en France en mars après son repli de février, sous l'effet notamment d'une dégradation de leur opinion sur les perspectives d'évolution de leur situation financière et du niveau de vie, selon des données publiées vendredi par l'Insee.

L'indicateur synthétisant cette confiance a reculé d'un point, à 94, son plus bas niveau depuis août 2015, alors que les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur une hausse d'un point, à 96.

Il s'éloigne ainsi davantage de sa moyenne de longue période, qui s'établit à 100.

L'enquête de mars fait apparaître une stabilité de l'opinion des ménages sur leur situation financière passée mais une nouvelle dégradation (-4 points) de celle relative à leur situation future, qui tombe à son plus bas niveau depuis février 2015.

Après son recul de février, l'opinion des ménages sur l'opportunité d'effectuer des achats importants reste stable, se maintenant ainsi au-dessus de sa moyenne de longue période.

Leur opinion sur leur capacité d'épargne actuelle et future s'inscrit en recul (de deux et quatre points, respectivement), tandis que la proportion de ménages estimant qu'il est opportun d'épargner n'a pas varié ce mois-ci par rapport à février.

Le pessimisme reste de rigueur sur le niveau de vie futur en France, le solde correspondant cédant quatre points en mars, au plus bas depuis février 2015.

En revanche, après la nette hausse de février (+14 points), les craintes des ménages concernant le chômage sont reparties en légère baisse avec un recul de quatre points en mars. Le solde correspondant reste cependant au-dessus de sa moyenne de long terme, souligne l'Insee.

  Suite...