France-Les fonctionnaires de l'Etat moins bien traités en 2014

jeudi 24 mars 2016 12h19
 

PARIS, 24 mars (Reuters) - Le salaire net moyen de la fonction publique a progressé à un rythme supérieur à l'inflation en 2014 pour les collectivités locales et le secteur public hospitalier, mais pas pour les employés de l'Etat, selon des données provisoires publiées jeudi par l'Insee.

Pour les fonctionnaires d'Etat, la salaire net moyen s'est élevé à 2.480 euros par mois, soit une hausse de 0,3% par rapport à 2013. Compte tenu d'une inflation de 0,5%, son évolution en euros constants a été négative de 0,2%, après une autre baisse de 0,7% en 2013.

Pour la fonction publique territoriale, le salaire net moyen mensuel a progressé de 0,8% en euros courants, à 1.880 euros, et de 1,4% en euros constants.

Le salaire net moyen a augmenté enfin de 0,9% (0,4% en euros constants) dans la fonction publique hospitalière, à 2.210 euros.

Les écarts de niveaux salariaux entre les trois versants de la fonction publique s'expliquent principalement par des différences de structure en termes de catégorie statutaire, de sexe et d'âge.

La valeur du point d'indice de la grille salariale de la fonction publique, dont le gouvernement vient d'annoncer le relèvement prochain, était globalement gelée depuis 2010 même si un geste a été fait en 2014 pour les fonctionnaires de catégorie C, aux revenus les plus modestes.

Un autre indicateur utilisé par l'Insee, la rémunération des personnes en place, qui concerne les salaires des fonctionnaires présents la totalité des deux années chez le même employeur et avec la même quotité de travail, montre des évolutions 2014 positives en euros constants, et dans une proportion plus forte qu'en 2013 : +1,6% (après +0,5%) pour la fonction publique d'Etat, +2,1% (après +0,8%) pour la fonction publique territoriale et +1,3 (après +0,8%) pour le secteur public hospitalier.

Le communiqué de l'Insee : here (Yann Le Guernigou, édité par Sophie Louet)