Siemens prêt à racheter la JV Areva-Gamesa dans l'éolien-presse

mardi 22 mars 2016 11h13
 

MUNICH/PARIS, 22 mars (Reuters) - Siemens est prêt à racheter la coentreprise Adwen créée dans l'éolien offshore entre Areva et Gamesa dans le cadre de la fusion prévue de ses activités éoliennes avec celles du groupe espagnol, écrit mardi le Süddeutsche Zeitung.

Le quotidien allemand, qui cite des sources proches des négociations, ajoute que le président du directoire de Siemens Joe Kaeser est maintenant prêt à racheter la part d'Areva dans Adwen pour permettre que son projet avec Gamesa aboutisse.

Siemens s'est refusé à commenter cette information.

Gamesa et Siemens ont fait savoir en janvier qu'ils discutaient d'un rapprochement qui donnerait naissance à un nouveau numéro un mondial de l'éolien mais le projet est freiné par les engagements français pris dans le cadre de la coentreprise Adwen.

Deux sources proches du dossier ont déclaré la semaine dernière à Reuters que Siemens ne voulait pas remplir certaines conditions prévues dans des contrats obtenus par Adwen, dont l'obligation de construire en France une usine qui fabrique la nouvelle génération de turbine de 8MW d'Areva.

Le président du conseil de surveillance de Siemens Gerhard Cromme devait rencontrer Emmanuel Macron mardi matin à Paris, selon l'agenda du ministre de l'Economie et de l'Industrie.

(Hans Seidenstuecker à Munich et Leigh Thomas à Paris, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)