L'UE suspend encore l'examen du projet Halliburton-Baker Hughes

lundi 21 mars 2016 12h36
 

BRUXELLES, 21 mars (Reuters) - Le projet de rachat de Baker Hughes par Halliburton visant à créer un géant mondial des services pétroliers risque d'être de nouveau retardé, les autorités de l'Union européenne ayant suspendu pour la deuxième fois leur examen de cette opération de 35 milliards de dollars (39,5 milliards d'euros).

La Commission européenne a expliqué que les deux sociétés américaines ne lui avaient pas encore transmis certaines informations importantes.

"Une fois les informations manquantes fournies par les parties, l'horloge sera remise en marche et les dates limites pour la décision de la Commission seront ajustées", a déclaré Ricardo Cardoso, porte-parole de l'exécutif européen, dans un courrier électronique.

Les autorités européennes de la Concurrence craignent de voir l'opération nuire à la concurrence et à l'innovation sur les marchés concernés. Elles avaient déjà suspendu l'examen du projet pendant près de deux semaines le mois dernier, pour les mêmes raisons.

Halliburton, qui a annoncé son intention de céder des activités ayant réalisé un chiffre d'affaires de 5,2 milliards de dollars en 2013 pour apaiser les craintes des régulateurs, n'a pas encore soumis de propositions formalisées aux autorités concernées.

(Foo Yun Chee; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)