LEAD 2-Brésil-Rousseff connaissait le système de pots-de-vin-sénateur

dimanche 20 mars 2016 00h56
 

(Actualisé avec démenti de la présidence §8)

SAO PAULO, 19 mars (Reuters) - Dilma Rousseff était au courant de l'existence d'un vaste système de corruption qui a contribué au financement de ses deux campagnes électorales, a déclaré le sénateur Delcidio do Amaral, un ancien dirigeant du Parti des travailleurs, dans un entretien publié samedi par le magazine Veja.

La présidente brésilienne a tenté d'empêcher la justice d'enquêter sur ce dossier, a ajouté Delcidio do Amaral, qui a reconnu son implication dans ce scandale politico-financier à l'origine d'une crise sans précédent au Brésil depuis le rétablissement de la démocratie.

Delcidio do Amaral était le chef de file du Parti des travailleurs au Sénat jusqu'à son arrestation en novembre dernier pour avoir tenté de verser des pots-de-vin à un ancien dirigeant du groupe pétrolier public Petrobras en échange de son silence.

Il a quitté le parti cette semaine après avoir accepté une procédure de reconnaissance de culpabilité.

Ses propos sont susceptibles de fragiliser davantage encore la position de Dilma Rousseff, contestée dans la rue et dans les sondages, et qui doit faire face à une procédure de destitution lancée par des parlementaires.

Une majorité de plus en plus grande de Brésiliens sont favorables à une destitution ou à la démission de Dilma Rousseff, à en croire un sondage rendu public samedi par l'institut Datafolha. D'après cette enquête, 68% des personnes interrogées souhaitent que le Congrès destitue la présidente, tandis qu'elles sont 65% à penser que Rousseff doit démissionner.

"DILMA SAVAIT TOUT"   Suite...