BOURSE-JCDecaux recule, rate le contrat clef du métro londonien

vendredi 18 mars 2016 10h01
 

PARIS, 18 mars (Reuters) - L'action JCDecaux se place vendredi parmi les plus fortes baisses du SBF 120 , le numéro un mondial de la communication extérieure étant passé à côté du juteux contrat de l'affichage du métro londonien, attribué à Exterion Media.

A 9h26, le titre perd 2,15% à 37,95 euros, dans des volumes fournis atteignant déjà 24% de leur moyenne quotidienne sur les trois derniers mois, contre un indice SBF 120 en retrait de 0,21% dans des volumes équivalant à 10% de leur moyenne quotidienne.

Transport for London, qui gère le métro londonien, a annoncé jeudi soir qu'il avait sélectionné Exterion Media, qui détenait jusque-là le contrat, comme partenaire. Dans un communiqué, TfL estime que ce contrat seul pourrait générer des revenus d'1,1 milliard de livres (1,4 milliard d'euros) d'ici à 2023.

Lors de la publication de ses résultats annuels, JCDecaux n'avait pas caché qu'après avoir remporté les abribus de la ville de Londres, le plus gros contrat de mobilier urbain dans le monde, le groupe convoitait désormais la concession pour le métro.

"Ce contrat était un "nice to have" et non un "must have" pour JCDecaux", a commenté le groupe familial, seul adversaire en lice face à Exterion après le retrait de la course de Clear Channel Outdoor.

Si la nouvelle est décevante, J.P Morgan Cazenove estime cependant qu'une révision des prévisions de résultats est peu probable car le consensus ne prenait pas en compte les possibles gains de ce contrat.

"Nous estimons que le marché misait clairement sur une victoire de JCDecaux sur ce contrat. Cette information devrait peser sur le sentiment au moins à court terme. Toutefois, il n'y a pas d'impact sur les chiffres car nous n'avions pas fait l'hypothèse du gain du contrat dans nos prévisions", écrit pour sa part Liberum. (Joseph Sotinel, édité par Gwénaëlle Barzic)