LEAD 1-USA-Aeropostale, en grande difficulté, n'exclut pas de se vendre

vendredi 18 mars 2016 00h17
 

(Avec précisions, résultats, cours en après-Bourse)

17 mars (Reuters) - L'enseigne américaine de prêt-à-porter Aeropostale, en grande difficulté, a annoncé jeudi explorer diverses alternatives stratégiques parmi lesquelles une vente de la société.

Le titre, devenu un "penny stock" à Wall Street, chutait de 52% dans les échanges d'après-Bourse, le groupe ayant en outre fait savoir qu'il risquait probablement de rencontrer des difficultés de trésorerie à la suite d'un conflit avec un important fournisseur, MGF Sourcing US, qui a interrompu la livraison de certaines marchandises.

MGF appartient au fonds de capital-investissement Sycamore Partners, qui avait accordé un financement d'urgence de 150 millions de dollars à Aeropostale en 2014 et détenait précédemment une participation de 8% dans l'entreprise.

"Sycamore fait figure de repreneur naturel", estime Jeff Toohig, analyste chez ITG. "On pourrait imaginer que cela pourrait se faire rapidement et à bas prix. Mais à condition, bien sûr, qu'ils soient toujours intéressés."

Aeropostale, confrontée à la concurrence de grandes chaînes comme Zara (groupe Inditex ) ou H&M, a annoncé une baisse de 16% de ses ventes sur son quatrième trimestre clos le 30 janvier, avec un résultat net en perte pour le 13e trimestre consécutif.

L'entreprise a mandaté Stifel et d'autres conseillers pour l'assister dans sa revue stratégique. (Yashaswini Swamynathan à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)