RPT-Wall Street hésitante dans les premiers échanges

jeudi 17 mars 2016 14h46
 

(Répétition mot manquant, premier paragraphe)

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

17 mars (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert jeudi proche de l'équilibre, au lendemain des annonces de la Réserve fédérale, qui a dit prévoir désormais deux hausses de taux d'intérêt en 2016.

L'indice vedette de Wall Street, le S&P 500, à fini mercredi à son plus haut niveau de l'année dans le sillage des annonces de la banque centrale américaine.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perd 4,24 points, soit 0,02%, à 17.321,52. Le Standard & Poor's 500 , plus large, recule de 0,07% à 2.025,79 et le Nasdaq Composite cède 0,24% à 4.752,35.

La Fed, qui a maintenu ses taux d'intérêt inchangés, comme attendu, a évoqué une croissance économique modérée et un marché du travail dynamique. Elle a toutefois noté que l'économie et les marchés restaient exposés à des risques liés aux incertitudes mondiales.

Le dollar baisse contre l'euro après l'annonce des décisions de la Fed et il perd 1,08% face à un panier de devises composite .

Le département du Travail a publié jeudi des inscriptions hebdomadaires au chômage en hausse lors de la semaine au 12 mars, à 265.000, après être tombées la semaine précédente à leur plus bas niveau depuis cinq mois à 258.000 (révisé).

Aux valeurs, Mondelez perdait jeudi 2,20% en Bourse, à 40,74 dollars, après l'annonce par Pershing Square, le fonds du financier activiste Bill Ackman, de la vente de 20 millions d'actions.

Caterpillar perdait -0,7% dans les premières transactions après avoir présenté jeudi des prévisions de bénéfice et de chiffre d'affaires pour le premier trimestre inférieures au consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

FedEx gagnait plus de 7% après avoir fait état d'un bénéfice trimestriel meilleur que prévu et délivré une prévision de bénéfice annuel supérieure aux attentes. (Abhiram Nandakumar; Julie Carriat pour le service français, édité par Patrick Vignal)