France-70,3 milliards d'euros de recettes perçues par la douane

jeudi 17 mars 2016 12h21
 

PARIS, 17 mars (Reuters) - La douane française a annoncé jeudi avoir perçu l'année dernière 70,3 milliards d'euros de recettes fiscales, un montant supérieur à celui recouvré au titre de l'impôt sur le revenu, et en hausse de près de 2% par rapport à 2014.

Lors de la présentation de leurs résultats annuels, les services de la douane ont relevé des chiffres en augmentation, notamment celui des saisies de tabac, de cocaïne, ou d'armes à feu, mais aussi celui du montant des droits et taxes perçus.

"Les douanes en 2015 ont encaissé (...) plus de 70 milliards d'euros d'encaissement de droits, de droits de douane, de taxes sur les alcools, sur les tabacs, sur les carburants", a souligné le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert.

Ce montant, a-t-il ajouté, est légèrement supérieur à celui recouvré au titre de l'impôt sur le revenu, soit 69,3 milliards d'euros en 2015.

"Cette amélioration a été favorisée par le développement de la dématérialisation des déclarations fiscales et par le télépaiement des créances douanières, ainsi que par un effort de simplification des formalités", a précisé le secrétaire d'Etat lors d'une conférence de presse.

En 2014, l'Etat avait perçu 69 milliards d'euros de recettes douanières, un chiffre alors en augmentation de 1,2% par rapport à l'année précédente.

L'an dernier, les douaniers ont par ailleurs saisi 88 tonnes de stupéfiants, dont 63 tonnes de cannabis et 17 tonnes de cocaïne, 630 tonnes de tabac de contrebande, 1.158 armes à feu, 7,7 millions d'articles de contrefaçon.

Dans certains domaines, ces chiffres ont progressé, de près de 50% pour le tabac, de 40% pour les armes, et de plus de 150% pour la cocaïne.

"Ce coup d'arrêt porté à ces réseaux internationaux n'est évidemment pas le fruit du hasard", a affirmé le ministre des Finances, Michel Sapin, lors de cette même conférence de presse.

"Il est (...) le résultat d'une action approfondie de renseignement, d'investigation, menée notamment par la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières, mais aussi, bien sûr, par les services territoriaux et des directions douanières de garde-côtes", a-t-il ajouté.

En revanche, les saisies de cannabis ont baissé, de 157 tonnes à 63 tonnes, tout comme celles d'ecstasy, de près de 1,5 million de doses à moins d'un million, d'héroïne, de 546 kg à 243 kg, et d'articles de contrefaçon, de 8,8 millions à 7,7 millions d'articles. (Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)