L'endettement des pays émergents a augmenté de $1.600 mds en 2015

mercredi 16 mars 2016 17h24
 

LONDRES, 16 mars (Reuters) - La dette totale des pays émergents a augmenté de 1.600 milliards de dollars (1.445 milliards d'euros) en 2015 pour dépasser 62.000 milliards, a dit mercredi l'Institut de la finance internationale (IIF), qui a souligné les risques que cette montée de l'endettement fait peser sur les remboursements et sur les perspectives de croissance économique.

Dans un rapport sur la dette des pays émergents, l'IIF a relevé que 730 milliards de dollars d'obligations émises par des Etats et des entreprises de pays émergents arriveraient à échéance cette année et 890 milliards, dont un tiers libellées en dollars, en 2017.

Le refinancement croissant des dettes arrivant à maturité par de nouveaux emprunts, les niveaux élevés d'endettement et l'éventuelle nécessité de les réduire pourraient peser sur la croissance des économies émergentes à l'avenir, prévient l'IIF.

Les emprunts obligataires et les prêts contractés par les pays émergents sont en retrait de près de 35% depuis le début de l'année par rapport à la période correspondante de 2015, précise toutefois le rapport.

"Avec la perspective d'un montant record de remboursement en 2017, les émissions des émergents ont été réduites cette année, les investisseurs continuant de s'inquiéter d'une possible hausse du taux de défaut des entreprises émergentes."

L'IIF a souligné le contraste entre la situation des pays émergents et celle des pays développés, dans lesquels la réduction de l'endettement de certains Etats et des ménages s'est traduite par une diminution de 12.000 milliards de dollars du niveau d'endettement l'année dernière, à 175.000 milliards.

(Claire Milhench et Sujata Rao, Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand)