Hitachi n'a pu rassembler que 6,4% des minoritaires d'Ansaldo STS

lundi 14 mars 2016 21h34
 

MILAN, 14 mars (Reuters) - L'offre obligatoire d'Hitachi sur les minoritaires d'Ansaldo STS, close ce lundi, a rassemblé des promesses de vente représentant 6,4% du capital de sa cible, soit une participation totale de 46,5%.

Hitachi avait racheté l'an passé au groupe de défense italien Finmeccanica un peu plus de 40% du capital de la société de signalisation ferroviaire afin de renforcer sa position en Europe.

Hitachi avait porté son offre à 9,68 euros par titre ce mois-ci, au lieu de 9,5 euros, dans le but de faire taire l'opposition de certains fonds d'investissement qui réclamaient 15 euros et refusaient de présenter leurs titres à la vente.

La Consob, le gendarme boursier italien, avait intimé au conglomérat japonais de porter son offre à 9,899 euros pièce. Celui-ci a déposé un recours contre la demande de la Consob, de même que les fonds Amber Capital et Bluebell Partners qui estiment au contraire que le prix exigé par la Consob est encore trop bas.

La requête de la Consob reste en suspens, dans l'attente de la décision d'un tribunal italien attendue mardi.

(Alberto Sisto et Stephen Jewkes, Wilfrid Exbrayat pour le service français)