La Finlande susceptible de voir sa note de crédit encore dégradée

lundi 14 mars 2016 16h24
 

HELSINKI, 14 mars (Reuters) - La Finlande pourrait voir sa note de crédit encore abaissée cette année après la rétrogradation annoncée vendredi par l'agence de notation Fitch, de "AAA" à "AA+", en raison des difficultés du pays à renouer avec une croissance significative, estiment des analystes.

A la suite de la décision de Fitch, seule l'agence Moody's accorde encore à la Finlande la note souveraine maximale, mais avec une perspective négative. Standard & Poor's lui décerne une note "AA+" assortie d'une perspective négative.

"Moody's va probablement baisser sa note, et il possible que S&P dégrade sa note à un niveau plus bas au cours de l'année", a dit Jan von Gerich, analyste pour Nordea.

L'annonce de S&P sur la note de la Finlande est attendue vendredi, tandis que Moody's doit rendre publique sa note en juin.

Qualifiée "d'homme malade de l'Europe" par son ministre des Finances Alexander Stubb, la Finlande pâtit de coûts du travail élevés, du vieillissement de sa population et du changement de périmètre de Nokia après la vente de son activité de téléphones portables à l'américain Microsoft.

La Commission européenne y prévoit une croissance limitée à 0,5% cette année, soit sa prévision la plus basse pour un pays de l'Union européenne hormis la Grèce. (Jussi Rosendahl et Dhara Ranasinghe; Julie Carriat pour le service français, édité par Patrick Vignal)