Plainte contre VW aux USA pour destruction de données-presse

dimanche 13 mars 2016 17h00
 

FRANCFORT, 13 mars (Reuters) - Un employé de la division américaine de Volkswagen a porté plainte pour licenciement abusif après avoir accusé le constructeur de destruction illégale de données, rapportent dimanche plusieurs médias allemand.

Cet ancien employé du centre de traitement de données de Volkswagen Group America dans le Michigan réclame des dommages et intérêts pour un montant non spécifié après avoir perdu son emploi pour avoir essayé d'empêcher, le 18 septembre dernier, un collègue de détruire des données, rapportent les diffuseurs WDR et NDR ainsi que le quotidien Süddeutsche Zeitung.

Les médias ne précisent pas de quelles données il s'agissait mais disent que, selon l'employé, la division américaine de VW détruisait des éléments liés à l'affaire de manipulation des tests d'émissions polluantes.

Un porte-parole de Volkswagen a réagi à ces informations en disant que le constructeur ne commentait jamais des procédures en cours relatives au droit du travail. (Ludwig Burger; Patrick Vignal pour le service français)