France-Girardin pour augmenter le point d'indice des fonctionnaires

vendredi 11 mars 2016 13h57
 

PARIS, 11 mars (Reuters) - La nouvelle ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, s'est prononcée vendredi pour "une hausse significative" du point d'indice qui sert de base au calcul du traitement des fonctionnaires.

"L'arbitrage sera rendu en début de semaine. Le président de la République et le Premier ministre prendront cette décision. Nous prendrons nos responsabilités", a-t-elle dit sur LCP.

"Moi je suis pour une hausse significative et il est évident qu'une hausse significative, quand on multiplie cette hausse par plus de quatre millions de personnes, ça a un coût", a-t-elle concédé. "Je crois que le gouvernement, aujourd'hui, doit le faire".

Le point d'indice qui sert à calculer les rémunérations dans la Fonction publique est gelé depuis 2010. Selon Marylise Lebranchu, qui a précédé Annick Girardin au ministère de la Fonction publique, cette mesure a permis à l'Etat de réaliser quelque sept milliards d'euros d'économies.

Initialement prévues en février, les négociations salariales avec les syndicats de fonctionnaires ont été reportées au 17 mars en raison du remaniement gouvernemental.

Les organisations CGT, CFDT, CFE-CGC, FAFP, FSU, Solidaires et Unsa menacent d'une grève le 22 mars si leurs attentes, notamment le dégel du point d'indice, ne sont pas satisfaites. (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)