Libor-Deux ex-traders condamnés à de la prison aux USA

vendredi 11 mars 2016 08h48
 

NEW YORK, 11 mars (Reuters) - Deux anciens traders de Rabobank ont été condamnés jeudi par la justice américaine à des peines de prison après avoir été reconnus coupables de manipulation du marché des taux d'intérêt Libor lors du premier procès organisé aux Etats-Unis à la suite des enquêtes internationales menées à ce sujet.

Anthony Allen, ancien responsable mondial de la liquidité et de la finance chez Rabobank, a été condamné à deux ans de prison par un tribunal new-yorkais. L'ex-trader Anthony Conti a écopé d'un an d'emprisonnement.

Ces deux Britanniques, âgés respectivement de 44 et 46 ans, ont été reconnus coupables en novembre de fraude en bande organisée pour avoir participé de 2006 à 2011 à une manipulation des taux du Libor en dollars et en yens pour favoriser les positions de Rabobank. Ils démentent tous deux toute malversation et ont été libérés sous caution dans l'attente de l'examen de leur appel.

La seule autre personne condamnée jusqu'à présent pour manipulation du Libor est Tom Hayes, ex-trader vedette d'UBS et de Citigroup, qui purge une peine de 11 ans de prison depuis sa condamnation en août à Londres.

Les enquêtes ouvertes à travers le monde sur une manipulation présumée du Libor, référence de très nombreux produits financiers, ont conduit plusieurs grandes banques et firmes de courtage internationales à transiger avec les autorités judiciaires et réglementaires, payant au total près de neuf milliards de dollars (8,25 milliards d'euros) d'amendes. (Nate Raymond; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)