Brésil-Le procureur de Sao Paulo demande l'arrestation de Lula

vendredi 11 mars 2016 04h29
 

(Actualisé avec déclarations de la fondation Lula et de l'avocat de l'ancien président)

par Brad Haynes et Eduardo Simões

SAO PAULO, 11 mars (Reuters) - Des procureurs brésiliens veulent obtenir l'arrestation de Luiz Inacio Lula da Silva en raison d'accusations de blanchiment d'argent et d'usurpation d'identité visant à dissimuler la possession d'un appartement en front de mer, a annoncé jeudi la fondation de l'ancien président brésilien.

Les efforts visant à aboutir à l'arrestation de Lula dramatise les enjeux d'une crise politique menaçant d'emporter celle qui lui a succédé, la présidente Dilma Rousseff, et devrait galvaniser les mouvements de protestation, prévus ce dimanche, appelant à la destitution de cette dernière.

La fondation de Lula a estimé que la requête demandant l'arrestation de l'ancien président était "une nouvelle preuve de la partialité" du procureur de l'Etat de Sao Paulo Cassio Conserino.

Cassio Conserino a refusé de commenter la possibilité d'une arrestation lors d'une conférence de presse organisée plus tôt dans la journée concernant les chefs d'inculpation retenus contre l'ex-chef de l'Etat.

Les journaux O Globo et O Estado, citant des documents judiciaires, ont rapporté que des procureurs sont d'avis que Lula devrait être emprisonné de manière préventive au motif qu'il pourrait "mobiliser son réseau violent de partisans pour empêcher que le processus criminel puisse suivre son cours".

La semaine dernière, Luiz Inacio Lula da Silva a été interrogé vendredi pendant trois heures par la police fédérale dans le cadre de l'enquête pour des faits de corruption au sein de la compagnie pétrolière Petrobras.

  Suite...