10 mars 2016 / 21:50 / dans 2 ans

Brésil-Le procureur de Sao Paulo demande l'arrestation de Lula

(Actualisé avec déclarations de la fondation Lula et de l‘avocat de l‘ancien président)

par Brad Haynes et Eduardo Simões

SAO PAULO, 11 mars (Reuters) - Des procureurs brésiliens veulent obtenir l‘arrestation de Luiz Inacio Lula da Silva en raison d‘accusations de blanchiment d‘argent et d‘usurpation d‘identité visant à dissimuler la possession d‘un appartement en front de mer, a annoncé jeudi la fondation de l‘ancien président brésilien.

Les efforts visant à aboutir à l‘arrestation de Lula dramatise les enjeux d‘une crise politique menaçant d‘emporter celle qui lui a succédé, la présidente Dilma Rousseff, et devrait galvaniser les mouvements de protestation, prévus ce dimanche, appelant à la destitution de cette dernière.

La fondation de Lula a estimé que la requête demandant l‘arrestation de l‘ancien président était “une nouvelle preuve de la partialité” du procureur de l‘Etat de Sao Paulo Cassio Conserino.

Cassio Conserino a refusé de commenter la possibilité d‘une arrestation lors d‘une conférence de presse organisée plus tôt dans la journée concernant les chefs d‘inculpation retenus contre l‘ex-chef de l‘Etat.

Les journaux O Globo et O Estado, citant des documents judiciaires, ont rapporté que des procureurs sont d‘avis que Lula devrait être emprisonné de manière préventive au motif qu‘il pourrait “mobiliser son réseau violent de partisans pour empêcher que le processus criminel puisse suivre son cours”.

La semaine dernière, Luiz Inacio Lula da Silva a été interrogé vendredi pendant trois heures par la police fédérale dans le cadre de l‘enquête pour des faits de corruption au sein de la compagnie pétrolière Petrobras.

LE SCANDALE PETROBRAS

Cassio Conserino a précisé à la presse qu‘une vingtaine de témoins affirmaient que l‘ancien président était le propriétaire d‘un luxueux appartement dans la ville de Guaruja.

Lula dément être le propriétaire de l‘appartement et affirme n‘avoir commis aucune infraction à la loi. Son avocat a demandé à la Cour suprême brésilienne de déterminer si l‘affaire relevait de la compétence d‘un procureur et de celle d‘une enquête fédérale visant la compagnie pétrolière nationale Petrobras.

Il est peu probable qu‘un magistrat délivre un mandat d‘arrêt contre l‘ancien chef de l‘Etat, a estimé pour sa part Rui Falcao, président du Parti des travailleurs, la formation de Lula et de Dilma Rousseff.

Le scandale Petrobras, qui porte sur un système complexe de surfacturations et de dessous-de-table au sein de la compagnie nationale des pétroles, secoue depuis deux ans les élites politiques et économiques du pays et menace de faire tomber le gouvernement de Dilma Rousseff.

En début de semaine, l‘homme d‘affaires brésilien Marcelo Odebrecht, ancien président du conglomérat du BTP Odebrecht SA, a été condamné à une peine de 19 ans de prison pour pots-de-vin, blanchiment d‘argent et association de malfaiteurs en lien avec le scandale Petrobras.

L‘avocat de Lula, Cristiano Zanin Martins, a comparé la procédure visant à aboutir à l‘arrestation de Lula aux mesures prises il y a des décennies par le gouvernement militaire brésilien pour museler l‘opposition politique en emprisonnant ses représentants. (Pierre Sérisier et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below