Trump contre les dévaluations monétaires dans le monde

jeudi 10 mars 2016 15h34
 

WASHINGTON, 10 mars (Reuters) - Donald Trump, qui caracole en tête des primaires républicaines, a estimé jeudi que les dévaluations monétaires des principaux concurrents des Etats-Unis nuisaient à l'économie américaine et contribuaient à y détruire des emplois.

Interrogé par CNBC après la décision de la Banque centrale européenne (BCE) de baisser une nouvelle fois ses taux d'intérêt, le milliardaire new-yorkais a répondu: "Tout le monde fait cela sauf nous, et l'industrie s'en va ailleurs tandis que nous restons assis à ne rien faire."

"Cela devient très dangereux", a-t-il poursuivi.

Trump a ajouté que les Etats-Unis pourraient eux aussi dévaluer le dollar, mais qu'il était préférable de taxer les produits manufacturés à l'étranger, notamment en Chine, et vendus sur le sol américain.

"La Chine est le grand maître de tout cela", a-t-il poursuivi. "J'ai de solides relations d'affaires avec la Chine, et même eux disent qu'ils n'arrivent pas à croire tout ce qu'ils obtiennent."

Trump, s'il est élu, veut aussi agir pour rapatrier les bénéfices enregistrés et déclarés à l'étranger par des entreprises américaines, via des filiales extérieures qui leur permettent ainsi de réduire leur facture fiscale aux Etats-Unis.

VOIR AUSSI

LE POINT sur les primaires:

Le programme de Trump: (Susan Heavey et Megan Cassella; Henri-Pierre André pour le service français)