L'UE conclura sur Halliburton-Baker Hughes d'ici au 11 juillet

mardi 8 mars 2016 21h12
 

BRUXELLES, 8 mars (Reuters) - La Commission européenne a repris son enquête sur le projet de rachat du groupe américain de services pétroliers Baker Hughes par son compatriote et concurrent Halliburton et donnera, ou non, son feu vert à cette opération de 35 milliards de dollars (31,8 milliards d'euros) d'ici au 11 juillet.

L'exécutif européen, qui avait interrompu son enquête le 18 février, indique avoir reçu de nouvelles informations de la part des deux sociétés.

"Après avoir reçu l'information des parties, nous avons remis l'enquête en route et fixé une nouvelle date limite", a déclaré le porte-parole de la Commission, Ricardo Cardoso.

La Commission se prononcerait d'ici au 11 juillet, selon des informations figurant mardi sur son site.

Halliburton devrait bientôt proposer une série de concessions face aux craintes de la Commission que l'opération ne pousse les prix à la hausse et ne freine l'innovation dans le secteur. Le groupe est disposé à vendre des actifs représentant un chiffre d'affaires total de 5,2 milliards de dollars en 2013.

Les autorités de la concurrence aux Etats-Unis examinent également le projet qui a eu le feu vert au Canada, en Colombie, en Equateur, au Kazakhstan, en Afrique du Sud et en Turquie.

Depuis l'annonce du projet fin 2014, le secteur est confronté à la baisse des cours du brut et de l'activité de forage des compagnies pétrolières qui réduisent leurs coûts. (Foo Yun Chee, Juliette Rouillon pour le service français)