La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mardi (clôture)

mardi 8 mars 2016 18h00
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 8 mars (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la
Bourse de Paris, qui a terminé en baisse avant la réunion très
attendue jeudi de la Banque centrale européenne, pénalisée par
des indicateurs sur l'économie chinoise décevants et le recul
des cours du pétrole. 
    L'indice CAC 40 a perdu 0,86% à 4.404,02 points.
    
    * Le SECTEUR EUROPÉEN DES RESSOURCES DE BASE (-9,3%)
a accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe, pénalisé
par les indicateurs chinois ainsi que par une note de Goldman
Sachs dans laquelle le courtier estime que les facteurs
structurels à l'oeuvre dans le cycle baissier du prix des métaux
sont toujours présents. 
    ARCELORMITTAL a cédé 8,02% à 4,29 euros et APERAM
 4,13% à 31,895 euros.
    
    * Le SECTEUR européen de L'ÉNERGIE a reculé de 2,47%
dans le sillage des cours du pétrole, le baril de brut américain
 retombant à 36,87 dollars (-2,72%) vers 17h50.
    TECHNIP a reculé de 3,58% à 47,955 euros et TOTAL
 de 1,8% à 42,04 euros. Hors CAC, CGG a
abandonné 7,41% à 0,75 euro. En revanche, VALLOUREC a
repris sa marche en avant (+0,47% à 7,52 euros), soutenu par les
spéculations autour des modalités de son augmentation de
capital.
    
    * De NOMBREUSES VALEURS CYCLIQUES ont perdu du terrain en
raison des craintes autour de la croissance mondiale. Selon
l'Organisation de coopération et de développement économiques
(OCDE), la croissance montre des signes d'infléchissement dans
la plupart des grandes économies. 
    RENAULT a fini en repli de 4,34% à 83,70 euros,
PSA de 3,39% à 14,68 euros, LAFARGEHOLCIM de
3,32% à 38,13 euros et SOLVAY de 1,3% à 85,54 euros.
    
    * LEGRAND a de son côté gagné 1,06% à 47,05 euros,
plus forte des rares hausses du CAC 40. Des analystes saluent la
qualité des fondamentaux de l'entreprise permettant d'envisager
une hausse des résultats malgré un environnement difficile.
    
    * DBV TECHNOLOGIES a encore progressé de 4,29% à
53,97 euros, plus forte hausse du SBF 120, au
lendemain d'une hausse de 12,62% faisant suite à la publication
de résultats positifs de deux études cliniques concernant son
traitement contre l'allergie à l'arachide Viaskin Peanut.
 
    
    * TECHNICOLOR s'est replié de 3,1% à 5,561 euros.
Goldman Sachs, neutre sur le titre, a abaissé son objectif de
cours de 8,0 à 6,50 euros, le courtier anticipant des revenus
plus faibles issus des brevets.
    
    * CASINO a lâché 1,83% à 47,675 euros. La société
d'analyse financière Muddy Waters a publié un nouveau rapport
très critique sur le groupe de distribution.       
    
    * IPSEN a abandonné 1,63% à 47,76 euros alors que
Barclays craint l'effet "dilutif" sur la base d'activité de
l'accord du groupe pharmaceutique français avec l'américain
Exelixis. 
    
    * LATÉCOÈRE a baissé de 4,92% à 3,48 euros après
avoir dit craindre cette l'année l'impact des baisses de
cadences et des retards pris par les avionneurs sur des grands
programmes. 
    
    * SÉCHÉ ENVIRONNEMENT (+4,37% à 27,97 euros) a
fait partie des plus fortes hausses du CAC Mid & Small 
après la publication lundi soir de résultats 2015 supérieurs aux
attentes.    
    

 (Alexandre Boksenbaum-Granier et Joseph Sotinel, édité par
Dominique Rodriguez)