** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mardi 8 mars 2016 07h48
 

PARIS, 8 mars (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse mardi, dans la foulée de leur repli de la veille, du surplace de Wall Street et du recul de l'Asie, la phase d'ajustement semblant devoir se poursuivre après trois semaines de hausse d'affilée dans un contexte attentiste avant la réunion de politique monétaire de la BCE.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre jusqu'à 0,7% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,6% et le FTSE à Londres 0,8%.

Lundi, Wall Street a fini la séance sur une note étroitement irrégulière, la forte hausse des valeurs de l'énergie ayant été compensée par le recul de valeurs high tech.

Malgré l'annonce d'un produit intérieur brut (PIB) japonais qui a finalement moins baissé que prévu au quatrième trimestre, la Bourse de Tokyo a terminé en baisse pour la deuxième séance, une nouvelle fois affectée par la vigueur du yen, évolution qui pèse sur les nombreuses valeurs exportatrices de la cote.

Les marchés actions chinois sont en baisse de plus de 1% peu avant leur clôture, sous le coup essentiellement d'un mouvement de prises de bénéfices après cinq sessions de hausse d'affilée.

L'annonce, plus tôt dans la séance, de chiffres relatifs au commerce extérieur de la Chine nettement inférieurs aux attentes, avec notamment la plus plus forte baisse des exportations en plus de six ans, n'a apparemment pas eu d'impact notable sur les Bourses chinoises.

L'indice MSCI regroupant les Bourses d'Asie et du Pacifique (hors Japon) reculait pour sa part de plus de 0,8%, également affecté par un même mouvement de prises de bénéfices après une séquence haussière de plus d'un mois qui s'est traduite par un rebond de près de 8%.

"Nous avons connu un mouvement important dans le marché sur un laps de temps très court et les investisseurs font une pause avant les réunions de la Banque centrale européenne et la Réserve fédérale dans les jours à venir", a déclaré Lay Van-Petersen, chargé de la stratégie chez Saxo Bank.

Lors de sa réunion de sa politique monétaire de jeudi, la BCE devrait, d'après la plupart des acteurs de marché, prendre de nouvelles mesures d'assouplissement, le tout est de savoir jusqu'où elle peut ou veut aller.   Suite...