LEAD 1-La Bourse de Tokyo cède 0,76%, le yen pèse

mardi 8 mars 2016 07h42
 

TOKYO, 8 mars (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse mardi en réaction au raffermissement du yen qui a rendu les investisseurs prudents et pesé sur les valeurs exportatrices.

L'indice Nikkei a perdu 128,17 points, soit 0,76%, à 16.783,15, sa clôture la plus basse depuis le 2 mars. Le Topix , plus large, a cédé 14,18 points (1,04%) à 1.347,72.

Les indices ont reculé le matin jusqu'à 16.570,22 points pour le Nikkei et 1.330,58 pour le Topix, avant de réduire leurs pertes dans l'après-midi à la faveur d'achats à bon compte.

Le yen repassait en outre au-dessus des 113 pour un dollar en fin de journée après s'être apprécié jusqu'à 112,76.

Parmi les valeurs exportatrices, Nissan a reculé de 2,63%, Toyota de 1,8% et Honda de 0,95%.

L'aversion au risque a aussi pénalisé les valeurs financières comme Mitsubishi UFJ Financial Group en repli de 2,60%, Nomura Holdings (-2,07%) ou Mizuho Financial Group (-1,27%).

L'annonce d'une contraction un peu moins forte qu'initialement annoncée du produit intérieur brut japonais au quatrième trimestre n'a eu qu'un impact limité sur le marché mais n'a rien arrangé au sentiment des investisseurs.

Le PIB annualisé a été révisé à -1,1% au lieu de -1,4% mais la consommation privée a baissé plus que prévu, de 0,9% au lieu de 0,8% initialement annoncé.

"En réponse à la stagnation de l'économie, la Banque du Japon a mis en place une politique de taux d'intérêt négatifs. Il y a beaucoup d'inquiétudes sur le marché, il faut que le gouvernement propose une stratégie de croissance (...) pour faire repartir l'économie et améliorer la confiance", dit Nobuhiko Kuramochi, stratège chez Mizuho Securities.

En attendant, l'évolution du yen et celle des cours du pétrole continueront de dicter la tendance du marché boursier, ajoute-t-il.

A rebours de la tendance, le groupe de télécoms SoftBank Group a gagné 1,69% après l'annonce d'une réorganisation de ses différentes sociétés. (Ayai Tomisawa, Véronique Tison pour le service français)